jeudi 28 octobre 2010

Sommet International du Tigre : il ne reste que 3200 tigres à l'état sauvage, signez la pétition du WWF pour la sauvegarde du Tigre

  • En 1 siècle, le nombre de tigres a diminué de 95 %!!
  • Le nombre de tigres à l'état sauvage est descendu à 3200
  • En novembre, les représentants de 13 pays dans lesquels vivent encore des tigres à l'état sauvage doivent se rencontrer à Saint-Pétersbourg pour le Sommet International du Tigre.
  • Il y a là une opportunité sans précédent d'inverser la tendance et de doubler la population de tigres d'ici 2022.
  • 3 espèces de tigres se sont éteintes , une 4ème espèce n'a plus été vue à l'état sauvage depuis 25 ans.
  • La population de tigres à l'état sauvage a atteint un niveau historiquement bas de 3200 individus ( il était de 6000 il y a 10 ans).
  • La carte des menaces:
  • Jakarta, Indonésie — Une camera piège installée par le WWF et ses partenaires a filmé la preuve vivante du lien entre la destruction d’une forêt de Sumatra cruciale pour la survie du tigre de Sumatra et l’expansion des plantations d’huile de palme dans la Province de Riau en Indonésie

Yannick Noah alerte sur les menaces qui pèsent sur le tigre.

Voyage au coeur du Quercy chez les paysans bio de Marcilhac-sur-Célé : Partie VII: les Cazelles

Voyage au coeur du Quercy chez les paysans bio de Marcilhac-sur-Célé : Partie VII: les Cazelles
  • LES CAZELLES
  • Au cours de nos randonnées pédestres dans les chemins du Quercy, nous avons découvert de petites cabanes de pierres sèches appelées Cazelles.
  • Disséminées dans les Causses, les Cazelles sont des constructions en pierre sèche, sans mortier d'aucune sorte, ni argile. On trouve ces petites cabanes en pierre le long des chemins. Les 1ères cazelles ont été construites dans le Gard sous l'appellation « capitelle » issu de l'occitan « capitella »à rapprocher de « caput », la tête et par extension ce qui recouvre et protège.

  • Les pierres des cazelles viennent de l'épierrement des champs après les labours, constituant un déblai qu'il faut éliminer. Les charrues au XIXème siècle, s'enfonçant plus profondémment dans les sols, détachaient des blocs de calcaire plus ou moins volumineux. Ces pierres lourdes, ne sont pas transportées loin et sont stockées sur les bordes des champs soit en muret soit en tas. Les cazelles furent construites avec ces pierres afin de servir d'abris aux bergers, au matériel agricole sur des parcelles éloignées, aux animaux malades ou nouveaux-nés. Certaines ont même été habitées au moment de forte expansion démographique en 1810-1840 et parfois dotées de cheminées voire de fenêtres.
  • Maintenant, comme les brebis de Jean-Michel, les moutons s'en servent comme abri de la chaleur...
  • Son architecture :

  • Les pierres destinées à la construction, ont été parfois dégrossies sans pour autant que cela soit une véritable maçonnerie. Les murs sont montés en empilant les pierres sans mortier. Les cabanes sont petites et rondes. Les cazelles sont constituées d'une voûte encorbéllée , elle-même recouverte par des lauzes.

  • L'encorbellement consiste à poser les pierres à plat , par assises régulières , avec un surplomb vers l'intérieure de chaque assise ( aucun coffrage nécessaire). Cette technique de construction de la voûte encorbéllée à sec est très ancienne. Le parement extérieur peut être affecté d'un fruit ( diminution de l'épaisseur qu'on donne à un mur au fur et à mesure qu'on élève , permettant l'avancement de sa base par rapport au sommet). Cela permet au mur de résister aux forces qui le poussent vers l'extérieur. Pour augmenter la cohésion de l'ensemble, des pierres traversent l'épaisseur du mur, ce sont les boutisses parpaignes. La solidité et l'étanchéité de la construction sont également assurées par la pose de cales, plus fines, entre les grosses pierres forcément un peu irrégulières.

  • Quant à l'entrée de la cazelle, elle est surmontée par plusieurs dalles horizontales formant un linteau. Sur certaines cabanes, on peut voir quelques rares et étroites fenêtres , des niches intérieures, une banquette de pierre sèche accolée au mur ou solidaire de celui-ci, un porte-manteau sous la forme d'une pierre saillante.. parfois, la date de construction est gravée sur le linteau ou sous la dalle refermant le sommet de la voûte. Souvent , à côté des cazelles on trouve d'autres constructions liées à l'activité du propriétaire : cuve en pierre sèche aménagée dans le sol ou solidaire de l'abri, enclos, terrasse, puits ou four à chaux.

  • On trouve des cazelles avec des formes variées : circulaire, cylindrique avec un toit conique, carrée ou rectangulaire.

Voyage au coeur du Quercy chez les paysans bio de Marcilhac-sur-Célé: Partie VI : flore du Quercy

  • FLORE DU QUERCY
  • La MELISSE des BOIS ou Melittis melissophyllum ou Melitte à fleurs de mélisse
  • (famille des Lamiacées)
  • Cette fleur est fréquente le long des chemins boisés. Elle porte le surnom de "citronnelle" du fait de l'odeur forte de citron de ses feuilles.
  • Sa floraison a lieu de mai à juillet. Elle pousse jusqu'à 1400m d'altitude. Elle mesure entre 20 et 60cm de hauteur.
  • ORCHIS MILITAIRE ou Orchis militaris
  • de la famille des Orchidacées
  • Elle pousse jusqu'à une altitude de 1800m , dans les prairies broussailleuses , les talus, sur un sol calcaire.
  • Elle fleurit de mai à juin, mesurant entre 20 et 60 cm.
  • Les fleurs de 2-3cm sont nombreuses en inflorescence cylindrique, roses tachetées de pourpre.
  • L' AIL DES OURS ou Allium ursinum
  • de la famille des Alliacées
  • Elle pousse jusqu'à 1800m d'altitude. Mesurant entre 10 et 40 cm, elle fleurit d'avril à juin.
  • Elle pousse dans les bois de feuillus, les bois humides, les broussailles humides.
  • Les fleurs sont en étoile, de 1à 2cm , blanches, à 6 pétales.
  • C'est une plante comestible. Elle contient des substances vermifuges et dépuratives, mais aussi hypotensives, diurétiques, antiseptiques.
  • L' ANEMONE FAUSSE-RENONCULE ou Anémone renunculoide
  • de la famille des Renonculacées.
  • Elle pousse jusqu'à 1500m d'altitude, sa floraison a lieu de mars à mai. Elle mesure de 10 à 25cm de haut.
Elle pousse dans les forêts de montagne , à l'ombre sur des sols frais.
  • LE MUSCARI A TOUPET ou Muscari comosum
  • de la famille des Hyacinthacées
  • C'est une plante vivace à bulbe, qui pousse jusqu'à 1300m d'altitude. Mesurant de 20 à 60 cm , sa floraison a lieu d'avril à juin.
  • Elle pousse dans les rocailles, sur des sols siliceux.
  • Les fleurs sont 2 types : les 1ères sont alternes et espacées, beiges ou verdâtres, cylindriques; les 2ème forment un toupet de fleurs violettes au-dessus des 1ères.
  • LA SAUGE DES PRES ou Salvia pratensis
  • de la famille des Labiacées ou Lamiacées
  • C'est une plante vivace, hivernant sous la forme d'une souche, qui pousse jusqu'à une altitude de 1500m. Elle mesure de 30 à 80 cm de haut.
  • Sa floraison a lieu de mai à août.
Son habitat : les prés, les bords de chemins et de champs, sur un sol calcaire ou volcanique.
  • Les fleurs de 2-3cm de long, sont d'un bleu intense, verticillées par 4 à 6 au sommet de la tige.
  • Elle contient des substances stomachiques, toniques, antispasmodiques.
Les jeunes feuilles cueillies au printemps peuvent être consommées en légumes.
  • L'ORPIN ACRE ou Sedum acre
  • ou l'orpin brûlant ou poivre de muraille
  • de la famille des Crassulacées
  • Cette plante pousse jusqu'à une altitude de 2000m. Elle mesure environ 20cm.
Sa floraison a lieu de mai à juillet. Cette plante est toxique.
  • Elle pousse dans les prairies sèches, sur les vieux murs, rochers, falaises, sur les sols sableux, calcaires.
  • La fleur est jaune vif , mesurant 1cm, à 5 pétales très aigües. Les feuilles, persistantes, mesurent 3 à 6 mm, sont alternes, de couleur vert-jaune, très épaisses, planes sur le dessus, arrondi au-dessous.
  • LA PETITE MAUVE ou MALVA NEGLECTA ou Mauve à feuilles rondes ou Mauve commune
  • de la famille des Malvacées
  • Cette mauve , mesurant 10 à 50 cm de haut, est une plante bisannuelle, qui fleurit de mai à septembre. Elle hiverne sous la forme d'une souche.
  • Cette mauve pousse au ras du sol , dans les prairies sèches et les lieux rocailleux.
  • Les fleurs sont roses pâles, mesurant 2cm, groupées par 3 ou 6 , les pétales sont deux fois plus longs que les sépales.
  • Les feuilles sont arrondies, avec 5 à 7 lobes.
Cette plante contient des substances anti-tussives et anti-inflammatoires. Les feuilles peuvent être consommées en salade ou en potage.
  • LE GERANIUM DECOUPE ou Geranium dissectum
  • de la famille des Géraniacées
  • Cette plante bisannuelle, mesure 10 à 40cm de haut et fait 8 à 10 cm de diamètre.
  • Sa floraison a lieu de mai à octobre. Elle pousse jusqu'à 1500m d'altitude.
  • Elle est assez rare en France.
Elle pousse dans les décombres, le bord des chemins, sur des sols riches en azote, caillouteux et secs.
  • Les fleurs sont rouge clair-pourpre , les feuilles sont découpées en fines lanières.
  • L' ASPLENIUM OFFICINAL ou Asplénium trichomanes ou Fausse Capillaire
  • de la famille des Asplénacées
  • C'est une fougère qui pousse jusqu'à 1800m, dont la floraison a lieu de mai à septembre.
  • Elle pousse sur les vieux murs, les rochers, les falaises assez humides, l'intérieur des puits, en milieu ombragé.
  • Elle mesure 5 à 35cm.
Les feuilles ( frondes) sont coriaces, persistantes en hiver; elles sont pennées une seule fois à folioles ovales. La reproduction se fait par spores linéaires.

Voyage au coeur du Quercy chez les paysans bio de Marcilhac-sur-Célé partie V : ESPEDAILLAC , la fête de la brebis

ESPEDAILLAC la fête de la brebis
  • Le 16 mai 2010, se tenait la traditionnelle fête de la brebis, à Espédaillac, un village situé à 9,5 kms au nord de Marcilhac-sur-Célé où nous logions Danielle et moi. C'est un vieux bourg de caractère, de 245 habitants. Cette fête a lieu tous les 2ans. Danielle et moi y sommes allées en vélo et nous avons dû pédaler sec dans les montées !! Cette fête est l'occasion pour les éleveurs locaux mais aussi d'autres régions de se rencontrer et d'échanger, de montrer aux visiteurs les différentes races de brebis et surtout la locale ici qu'est la Caussenarde avec ses yeux cerclés de noir et ses oreilles noires.Selon la légende, la race Caussenarde serait née à Espédaillac.
  • On trouve à cette fête une vente de produits locaux en particulier , du fromage de brebis absolument délicieux ainsi que des produits artisanaux issus de la laine ( par exemple , des vêtements et également une explication de l'utilisation de la laine comme isolant pour les bâtiments.
  • Au fil de la promenade, nous découvrons une démonstration de ferronnerie.
  • Est organisée également une présentation de la tonte de brebis, faite par de jeunes tondeurs. Impressionnante la vitesse d'éxécution !! En moyenne , un peu moins d'une minute par brebis.
  • Par contre la vente de la laine n'est absolument pas rentable, le kg de laine est vendu 30 centimes, sachant qu'une brebis produit environ 1kg de laine et que le tondeur est payé 1 euro/ brebis.. Cherchez l'erreur ! L'événement le plus important de la journée est cependant, la démonstration de chiens de bergers. Chaque éleveur a amené son ou ses chiens . Bergère et Gourmande les chiennes de Jean-Michel se sont préparées assidûment pour cette épreuve...Elles ont d'ailleurs hâte d'en découdre !
La difficulté est que le troupeau de brebis ne connaît pas les chiens et vice-versa...
  • Bergère est passée la première ce qui ne lui facilite pas la tâche , les brebis ne la connaissent pas et sont fraîches et disposes... Les chiens qui passent en dernier sont un peu favorisés car le troupeau a du coup , été déjà "préparé" par les chiens précédents.
  • Parfois , comme aujourd'hui, il y a dans le troupeau une brebis récalcitrante qui ose tenir tête au chien et a tendance à faire ce qui lui plaît !
  • L'épreuve consiste à faire sortir le troupeau de l'enclos puis le déplacer , le faire passer entre 2 barrières et le ramener dans l'enclos. Un travail qui demande concentration, attention aux ordres du berger, endurance, patience et persévérance...
  • Mais les chiens adorent ça ! Une foule impressionnante assiste au spectacle ! Plus de 800 personnes ont assisté à la fête .
  • Bergère et Gourmande ont bien mérité leur dîner !!
  • Et en dessert, elles ont droit à ....une oreille de cochon séchée !!Le bonheur quoi!