mardi 13 janvier 2009

Les piles rechargeables , une solution de diminution de l' impact écologique

Comparaison piles rechargeables / piles jetables
  • La fabrication des piles exige une consommation énergétique importante (plus importante que l' énergie fournie par les piles) et une consommation importante de matériaux non renouvelables ( aluminium, cadium, zinc, nickel , mercure, fer..)
  • Il faut savoir que les 2/3 des piles ne sont pas recyclées après leur utilisation.
  • Une pile jetée en décharge , s'oxyde et laisse échapper les métaux lourds; elle peut contaminer pendant 50ans , environ 1 m3 de terre et 1000 m3 d 'eau. Le mercure d'une seule pile bouton peut contaminer 400litres d'eau et 1 m3 de terre pendant 50ans .
  • Les métaux lourds s'infiltrent dans les sols et les nappes phréatiques. 95% du mercure de lixivia des décharges de déchêts ménagers proviennent des piles.
  • En cas d'incinération, les boitiers se dégradent pendant la combustion et les toxiques se dégagent dans les fumées.
  • Les mâchefers des centres d'incinération contiennent de fortes concentration de ces toxiques qui vont se retrouver en décharge.
  • Les piles représentent la partie la plus polluante de nos ordures ménagères. Les métaux lourds rejetés dans la nature vont être absorbés par les êtres vivants et en bout de chaine par les êtres humains.
Le recyclage, pourquoi?
  1. Pour éviter la contamination environnementale par les métaux lourds
  2. Pour économiser les matières premières: le traitement de 100 tonnes de piles usagées permet la récupération de 39 tonnes de ferro-manganèse (alliage destiné aux fonderies) , de 2 tonnes de zinc, de 2 tonnes de scories, et de 150 kg de mercure.
  • Le traitement des piles et des accumulateurs usés ( y compris les piles rechargeables) se fait dans plusieurs usines disséminées en France: à Rogerville ( 76), à Dieuze ( 57), Domaine (38), Feurs (42), Voivres les Mans (72), et Septeme les Vallons (13). Ces usines ont une capacité totale de traitement de plus de 25 000 tonnes /an donc la possibilité de valoriser la totalité de la consommation française.
Les effets sur la santé des métaux lourds
  1. Le mercure:
  • Le mercure métallique est peu toxique, il s'élimine du corps en 3 à 5 jours. Par contre, les vapeurs de mercure (le méthylmercure et le diméthylmercure ) sont très dangereux; ils sont facilement absorbés par les organismes vivants, se concentrant dans le cerveau, les reins et dans une moindre mesure dans le foie et s' éliminent très lentement. La consommation de nourriture contaminée expose l'être humain à une intoxication lente.Les effets: fatigue, troubles intestinaux, troubles psychiques , voire trouble de l'audition , de la vue et des troubles moteurs. Le mercure a, au niveau cellulaire , des effets mutagènes et cancérigènes.
2. Le cadium:
  • C'est un résidu d'affinage du zinc. L'intoxication se fait de façon lente et continue , entrainant une accumulation dans l'organisme, en particulier au niveau des reins ( entrainant une insuffisance rénale chronique).
3. Le plomb:
  • Le plomb s'accumule principalement dans le squelette; le plomb s'accumule au cours de la vie. On constate des concentrations nocives dans tous les tissus, en particulier le sang, les organes hématopoïétiques ( rate, moelle..), le système nerveux, les muscles et les reins.
4. Le zinc:
  • L'excès de zinc ( qui est un oligo-élément nécessaire à l' organisme) peut induire des effets mutagènes.La contamination se fait par l' alimentation. Il est parfois responsable , quand il est en grande quantité dans les sols, de la disparition du ver de terre dans certaines régions.
5. Le nickel:
  • Les animaux mâles en laboratoire, exposés à des doses élevées de nickel , ont une capacité de reproduction réduite par suite de sa toxicité sur les spermatozoïdes. Le nickel pose en plus des problèmes d'allergies. Le nickel s 'accumule dans les cultures et sa concentration dans les légumes peut être jusqu'à 50 fois supérieure à celle du sol. 10% du nickel présent dans l' alimentation est absorbé par l' organisme.
6. Le manganèse:
  • Une intoxication chronique au manganèse via de l' eau contaminée peut entrainer des atteintes neurologiques.
Les piles rechargeables , pourquoi les choisir?
">
  • Les piles rechargeables sont rentabilisées au bout de 5 utilisations , on peut les recharger près de 1000 fois. Cependant, dans 95% des cas ce sont des piles jetables qui sont utilisées.
  • En 2007, ont été menée deux études de comparaison ( par analyse du cycle de vie) entre piles jetables alcalines et accumulateur Ni-Mh avec son chargeur.
  1. Pour une quantité équivalente d' énergie produite , la pile rechargeable a 23 fois moins d' impact potentiel sur les ressources naturelles non renouvelables.
  2. La pile rechargeable a également 28 fois moins d' impact potentiel sur le réchauffement climatique.
  3. Elle a 30 fois moins d' impact potentiel sur la pollution de l' air ( ozone)
  4. Et elle a 12 fois moins d' impact potentiel sur la pollution de l' eau.
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1855.php

Aucun commentaire: