samedi 31 mai 2008

EQUATEUR, terre de contrastes...L'Amazonie....

L'AMAZONIE EQUATORIENNE
CUYABENO
Suite du séjour en Amazonie.
Le lendemain matin, nos guides organisent une petite « expédition » en pirogue....à pagaies.. Une petite pirogue à fond plat.
Par conséquent, on rase l'eau... Il ne faut pas s'amuser à faire tanguer le bateau, sinon ... tout le monde se retrouve dans l'eau. Au début, je m'inquiète surtout pour mon matériel photo..
--Mais , à priori, c'est relativement stable , personne n'a fini à l'eau..
--Nous partons en fait pour la pêche aux piranhas....
--Nous passons par la lagune et nous enfonçons dans les bras de la rivière, sous les arbres .

Nous croisons des papillons aux couleurs vives comme le, MORPHO BLEU.

Ce papillon est très répandu en Amazonie, c'est un des plus beau...

Autour de nous beaucoup d'oiseaux dont les MARTINS-PECHEURS que l'on voit perchés sur des branches scrutant les profondeurs de l'eau avant de plonger la tête la première et réapparaissant , un poisson dans le bec.
Les Martins-Pêcheurs forment un large groupe cosmopolite d'oiseaux pêcheurs possédant de puissants becs, vivant près des cours d'eau.

Il existe plusieurs espèces le RINGED KINGFISHER, le plus répandu; le BELTED KINGFISHER, l'AMAZON KINGFISHER, le GREEN KINGFISHER, le GREEN-AND-RUFOUS KINGFISHER, l'AMERICAN PYGMY KINGFISHER.

Celui que nous avons aperçu le plus souvent c'est le plus répandu le RINGED KINGFISHER ou Megaceryle torquata ou MARTIN PESCADOR GRANDE

Ce Martin-Pêcheur mesure entre 38 et 40cm . C'est l'espèce la plus grande d'Amazonie. Il vit près des cours d'eau, des mangroves, des lacs.

Le haut du corps est bleu-gris, avec une collerette blanche autour du cou. Il porte un long bec , noirâtre ,assez lourd.

Il se perche sur les branches des arbres à différents niveaux. Lorsqu'il plonge dans le fleuve pour attraper un poisson , il plonge parfois sa tête à 60cm de profondeur.

C'est un oiseau qui défend âprement son territoire des autres membres de la même espèce avec des cris, des braillements, des courses poursuites et des combats.

Ils installent leurs nids au fond de tunnels creusés dans les parties verticales des berges , à des profondeurs de 1,50m. Les 2 parents s'aident pour défendre leur territoire, pour couver les 3 à 8 oeufs pendant 19 à 26 jours, pour nourrir les jeunes jusqu'à l'âge de 25 à 38 jours dans le nid. Les jeunes continuent à être nourris hors du nid pendant encore 10 semaines.

Celui-ci, perché à l'extrémité d'une branche, guette les poissons dans la rivière.

Nous nous enfonçons sous les branchages , les pagaies plongeant silencieusement dans l'eau...

Nos guides nous donnent des cannes à pêche rudimentaires : une baguette de bois, un fil, un petit crochet et comme hâppat des morceaux de poissons . Et oui, on ne pêche pas des piranhas avec des vers ou des mouches...

LES PIRANHAS.....

Nous sommes loin des films d'horreur où l'on voit en ces poissons de monstres qui dévorent les humains... Franchement, la viande humaine... il y a mieux comme nourriture!

Le risque de se faire mordre n'existe que lorsque le niveau de l'eau baisse et que les proies deviennent rares. En tous cas , ils aiment nos appâts!!

Nous avons pêché 2 espèces de piranhas.

Les plus nombreux sont noirs et blancs , ce sont les plus gros.

Les piranhas se nourrissent également de fruits flottant sur l'eau . D'ailleurs, les jeunes poissons sont exclusivement fructivores et même certains adultes se nourrissent principalement de fruits.

Pendant la saison humide, l'eau monte assez haut à la base des arbres qui , en pleine floraison , laisse leurs fruits flotter dans l'eau. Les poissons mangent les fruits, leurs graines puis celles-ci, seront rejetées après digestion plus loin où elles pourront germer dans le sol quand l'eau aura reflué, permettant la naissance d'autres arbres.

Celui-ci est un piranha rouge, il est plus petit que les piranhas noirs et blancs.

Il semblerait que je ne sois pas très douée à la pêche.. les piranhas sont bien venus manger le bout de poissons autour de mon hameçon mais ils repartent sans se faire prendre.....

Il faut se méfier des petites dents pointues très coupantes ...

Dans la Laguna Grande pullulent les piranhas mais ils ne sont pas visibles du fait de la profondeur... La baignade est tout à fait possible, la preuve.....

De toute façon, quand on plonge , on ne voit rien... Les fonds sont très sombres du fait des sédiments..Aucune chance de voir des poissons , peut être passent ils près de nous sans que nous le sentions....

vendredi 30 mai 2008

EQUATEUR, terre de contrastes...L'Amazonie....

.
L'AMAZONIE EQUATORIENNE
CUYABENO
La suite de mes voyages en Equateur en Amazonie...
Nous sommes toujours sur la Laguna Grande, et sur le rivage , oh surprise , des oiseaux tellement bizarres qu'on les croirait sortis de la préhistoire, dans les feuillages.
Les HOATZINS
Le Hoatzin ( Opisthocomus hoazin) , seul membre de la famille des Opisthocomidae, vit dans les forêts proches de l'eau. Il mesure environ 61-68 cm .
Il a un aspect étrange, on dirait qu'il sort tout droit de la préhistoire.
Il a sur la tête , une crête touffue, ébouriffée, marron, faite de plumes raides. Sa face porte un masque bleu vif. La queue est large, sa pointe est d'un ton jaune chamois. Ses yeux sont rouges, le bec est fort, de couleur vert-olive . Le corps est porte des rayures blanches .
Le Hoatzin porte des vestiges de griffes, bien malhabiles.
Ils vivent en groupes d'une cinquantaine d'individus, c'est une espèce grégaire, sédentaire.. Les groupes sont visibles à l'aube près de la rive et ils s'enfonçent dans les branchages dans l'après-midi. Ils grimpent maladroitement dans la végétation, déployant leurs ailes pour s'équilibrer.
Leur vol est assez bref , consistant de quelques battements d'ailes suivi d'un vol plané quand l'oiseau perd de la hauteur.
On les aperçoit perchés sur les branches, scrutant autour d'eux.
Les oisillons menacent à tout moment de tomber du nid. Lorsqu'ils chutent dans l'eau, ils semblent disparaître mais ils remontent à la surface et s'accrochent au tronc et remontent aux branches en utilisant des vestiges de serres qu'ils ont sur chaque patte.
Les Hoatzins se nourrissent de feuilles , de fruits mais aussi de fleurs.
Leur cri est un sifflement constant et nasal qui fait : « whaaah » ou « rruh » .
C'est l'oiseau qui m'a le plus étonné ; il faut le voir de ses propres yeux, il a un aspect tellement particulier...
Quelques vues sur la LAGUNA GRANDE

La forêt inondée avec ces plantes poussant sur et dans l'eau...

jeudi 29 mai 2008

Du POULET à la JAVEL dans nos assiettes ??

Le POULET CHLORE américain autorisé en Europe
  • Après une interdiction depuis 1997, Bruxelles autorise l'importation de poulet américain chloré.......contre les avis contraires de toutes les capitales européennes.
  • Ceci est lié à une promesse faite à Whashington par le commissaire européen à l'industrie Verheugen , en Novembre 2007.
  • Le but est de détruire les éventuelles bactéries (salmonelles et campylobacter principalement) . En clair , en Europe, est privilégié l'hygiène, la surveillance vétérinaire et l'exposition au froid suivi de séchâge. Aux USA, nul besoin de tous ces soins, qu'importe les conditions d'élevage , les poulets sont chlorés avant la consommation........
J'HALLUCINE !!!

1/ les produits utilisés:
dioxyde de chlore, chlorure de sodium acidifié, phosphate trisodique,acides peroxydés.
2/La technique:
  • Le phosphate trisodique entre pour 8 à 12% dans la composition de la solution. Celle-ci est maintenue à une température entre 70°c et 130°c. Le poulet y est exposé par aspersion ou immersion pendant au maximum 15 secondes.
  • Le chlorure de sodium est incorporé à la hauteur de 500 à 1200 mg/l et activé par un acide de chlore afin que le PH de la solution ne dépasse pas 3.
  • Les acides péroxyacétiques et péroxyoctanoïques servent de stabilisateurs aux solutions désinfectantes ( l'acide acétique a un rôle acidifiant et l'acide octanoïque de surfactant). Ces acides sont utilisés dans les bains refroidissants qui font suite aux procédés désinfectants afin de limiter les contaminations croisées.
3/Les risques:
  • Une tolérance accrue de l'organisme à certaines bactéries, une résistance des bactéries accrue aux désinfectants et aux antibiotiques, la contamination environnementale par ces désinfectants.
  • L'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments ( EFSA) assurait en 2005 que les substances désinfectants ne présentaient pas de nocivité pour la santé.....
4/Le projet et les contraintes à la levée d'interdiction:
Levée d'interdiction d'importation de ces poulets-javel provisoire de 2 ans (un essai en somme) avec des précautions ( un seul produit utilisé à la fois, étiquetage...)
Les poulets à la javel bientôt en France envoyé par Ptite_Mule
  • Malgré les refus de 21 ministres européens de l'agriculture sur 27 , la commission a passé outre et le projet de loi ( amendé de précautions) est passé.
  • La France comme 20 autres pays a fait savoir son refus à l'importation des poulets-javel...
  • Décidemment, le monde marche sur la tête, après les OGM , les pesticides, voilà de nouveau les poulets chlorés ( ceci dit cette affaire permet de découvrir que , nous avons dû probablement déjà manger ce type de poulet avant 1997 sans être informés..)
  • Tant qu'à faire, nous devrions vivre sous une cloche stérile pour ne plus avoir de contact avec les bactéries... D'ailleurs à prendre tant d'antibio ( par voie directe et par la viande) , à tout aseptiser, nos organismes deviennent si faibles qu'ils ne sont plus capables de se défendre... C'est grave, on créé un système où l'on sera dans la surenchère de l'aseptique.
  • Cette histoire de poulets chlorés importés des Etats-Unis , en plus , c'est une aberration sur le plan du Développement Durable en particulier au niveau du coût énergétique que cela implique: production de CO2 lors du traitement, pollution des nappes phréatiques par les produits, production massive de CO2 liée au transport USA-Europe en avion...
  • La France refuse l'importation de ces poulets pour le moment ; mais soyons vigilants , les pressions sont telles que les élus sont capables de céder .......
  • Soyons consom'acteurs, décidons de ce que nous voulons dans nos assiettes...

dimanche 25 mai 2008

EQUATEUR, terre de contrastes...L'Amazonie....

L'AMAZONIE EQUATORIENNE
LA LAGUNA GRANDE
Après un délicieux déjeuner, nous reprenons la pirogue pour rejoindre la LAGUNA GRANDE
Cette grande lagune se situe au bout du RIO CUYABENO
La Grande Lagune se situe pile au niveau de l'équateur. Elle est vaste et abrite nombre poissons, dauphins d'eau douce, oiseaux, arbres de la forêt inondée. Le niveau de l'eau baisse en saison sèche . C'est à cet endroit que nous allons nous baigner!!

La vue y est époustouflante....

Sur le rivage, des arbres poussant dans l'eau portant des orchidées sur le tronc.

Les orchidées , que l'on voit ici avec les racines pendantes, sont des épiphytes. Les épiphytes se servent du tronc des arbres pour pousser et monter à la lumière. Ce ne sont pas des parasites, elles ne creusent pas le tronc pour se nourrir des nutriments de l'arbre.

vendredi 23 mai 2008

Amnesty International: Un stade pour les Droits Humains le 31 Mai

Samedi 31 mai 2008 : Stade Louis Lumière à Paris 20ème Un stade pour les droits humains en Chine

Communiqué de presse de Amnesty International France du 22 mai 2008 :

Stade Louis Lumière à Paris 20ème – 14h30 UN STADE POUR LES DROITS HUMAINS En amont des Jeux Olympiques 2008 à Pékin, grand rassemblement d’un millier de personnes

Quelques jours après la sortie de son rapport annuel, Amnesty International illustre l’une de ses campagnes phare de l’année, « Pékin JO 2008 : Quelle médaille pour les droits humains ? » en organisant le 31 mai prochain un grand rassemblement militant au Stade Louis Lumière, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Soutenu par plusieurs personnalités, dont le sprinteur non-voyant Aladji Ba, athlète double médaillé aux Jeux Paralympiques et le navigateur Louis Mauffret, l’événement mettra en scène près d’un millier de militants et de sympathisants d’Amnesty International à travers une série de tableaux vivants illustrant des violations des droits humains en Chine :

  • Détentions arbitraires ;
  • Peine de mort ;
  • Censure ;
  • Harcèlement des défenseurs des droits humains et militants.
Après une minute de silence en hommage aux victimes du tremblement de terre en Chine, la Présidente d’Amnesty International France, Geneviève Garrigos, prendra la parole ainsi que des représentants des associations et syndicats participant à l’événement : Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM), Solidarité Chine, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), Agir pour les Droits de l’homme, ainsi que la CFDT et la FSU.

EQUATEUR, terre de contrastes...L'Amazonie....

Suite du séjour dans la réserve Cuyabeno
De notre camp de base , nous observons des petits oiseaux bleus au ventre jaune.
Le WHITE TAILED TROGON ou TROGON COLIBLANCO AMAZONIA ou TROGON VIRIDIS.

Cet oiseau mesure environ 30cm . Il vit sous la canopée, en couple. De petits groupes peuvent se rassembler au moment où les mâles font la cour aux femelles.

Durant cette période, ils érigent leurs queues et poussent des cris. Les mâles chantent des séries rapides et égales de 15-20 notes comme « cow » ou « cowp » . Les 2 sexes poussent aussi de doux « chuk » et un son nasal « kwa kwa kwo-kwo-kwo-kwo-kwo », accompagnés d'agitation de la queue.

Le bec du White-Tailed trogon est gris bleuté. Les yeux sont entourés d'un cercle bleu pâle. Le dos du mâle est vert bleuté avec une couleur violet-bleutée de l'arrière de la tête et la nuque.

La face, le le cou sont noirs ainsi que le dessous de la queue. Le poitrail est bleu-violet. Le ventre est de couleur orange-jaune. Chez la femelle , la gorge et le poitrail est gris.

Dans la forêt, on découvre des petits animaux colorés tels que cette chenille très belle mais aussi très urticante.

Une mante religieuse.

Au campement même, nous sommes entourés par la faune . En fait, nous nous invitons dans cet environnement mais la forêt appartient aux animaux et aux plantes.

Les papillons sont nombreux et de couleurs éclatantes.

Papillon type Amphione's Dismorpha Butterfly ci-dessous

Des ailes jaunes tigrées de noir qui imitent celles de papillons toxiques.

Ces papillons jaunes viennent butiner les cendres de notre feu où de la viande a été cuite.

mercredi 21 mai 2008

GREENPEACE: Dissémination de ballons OGM devant l' Assemblée Nationale

GREENPEACE lâche 1000 BALLONS OGM devant l' Assemblée Nationale

Paris, le 20 mai – Devant l'Assemblée nationale, Greenpeace vient de lâcher 1000 ballons jaunes gonflés à l'hélium. Allant partout au gré du vent, ils symbolisent la dissémination et la contamination de l'environnement par les OGM que les députés s'apprêtent à voter. Cette loi n'est pas la loi de protection qu'attendent les Français. Greenpeace appelle les députés à la rejeter.

http://www.greenpeace.org/france/news/dissemination-de-ballons-ogm-d

Une carte est attachée à chaque ballon. Ceux qui trouveront ces cartes sont invités à les adresser au Président de la République pour lui demander d'empêcher la contamination de l'environnement par les OGM.

Dissémination de ballons OGM envoyé par gpfrance

mardi 20 mai 2008

MAIS BIO CONTAMINE PAR LES OGM: mais non y a pas de risque......

MAIS BIO CONTAMINE par les OGM à 35kms de DISTANCE
On veut nous rassurer sur les cultures en plein champ de plantes OGM.... Comment vont ils empêcher la contamination de parcelles sans OGM ???? Trop tard c'est déjà fait . Voir cet article du Monde:
Dans les Deux-Sèvres, du maïs bio contaminé à 35 kilomètres de distanceLE MONDE 12.05.08 http://www.lemonde.fr/archives/article/2008/05/12/dans-les-deux-sevres-du-mais-bio-contamine-a-35-kilometres-de-distance_1043757_0.html
Deux agriculteurs spécialisés dans la culture de maïs alimentaire biologique, Julien Veillat et son père Christian, dont l'exploitation est située à Villiers-en-Plaine, dans les Deux-Sèvres, ont déposé une plainte à la gendarmerie locale. Leur production a en effet été contaminée par des gènes de maïs transgénique, alors que les parcelles de maïs OGM les plus proches sont officiellement distantes de plus de 35 kilomètres de leurs champs...
Les OGM n'inquiétaient pas vraiment les deux agriculteurs jusqu'à ce qu'une analyse de routine, effectuée par la Coopérative régionale d'agriculture biologique (Corab), révèle une contamination de leur maïs par dissémination de maïs transgénique dans l'environnement.
Cette affaire intervient en plein examen parlementaire de la loi sur les OGM. La députée socialiste des Deux-Sèvres, Delphine Batho, l'a d'ailleurs évoquée à la tribune de l'Assemblée nationale pour dénoncer les dangers des plantes transgéniques et l'absence de garanties entourant la culture de celles-ci.
La région Poitou-Charentes, présidée par Ségolène Royal, s'est toujours montrée hostile à la culture des OGM en plein champ et soutient la plainte des deux agriculteurs.
Ceux-ci ont demandé à l'Etat une indemnisation à la hauteur du préjudice qu'ils estiment avoir subi. En l'absence de réponse, ils envisagent de saisir la justice. La Corab et la région Poitou-Charentes ont annoncé leur intention de se porter partie civile.
Julien et Christian Veillat risquent de voir leur production de maïs alimentaire déclassée : avec cette contamination, plus question de bénéficier du label "bio". Et à l'heure actuelle, aucune compagnie d'assurances ne souhaite assurer le risque de contamination par les OGM.
Les deux agriculteurs veulent que leur droit à l'indemnisation soit reconnu et souhaitent que leur affaire entraîne une prise de conscience du monde agricole sur les dangers représentés par la culture des OGM en plein champ. Pour les défendre, ils ont choisi une équipe d'avocats spécialisés : le cabinet Huglo-Lepage, de l'ancien ministre de l'environnement Corinne Lepage.
Serge Morin, vice-président (Verts) de la région Poitou-Charentes, a rappelé que Mme Royal souhaitait "que l'Etat revoie ses procédures, l'arrêt des cultures OGM en plein champ, que les agriculteurs victimes soient indemnisés et que soit prise en compte la suspicion risquant d'affecter certains produits, comme le beurre d'Echiré, reconnu mondialement, la parcelle concernée étant située sur le territoire de cette commune".

lundi 19 mai 2008

EQUATEUR, terre de contrastes...L'Amazonie....

L'AMAZONIE EQUATORIENNE
Suite de mon séjour en Amazonie....
Après la balade en pirogue, nous entamons une marche en forêt chaussés des indispensables bottes en caoutchouc ( avec la cape de pluie à portée de main, on ne sait jamais, la pluie s'invitant d'un seul coup!)
2h30 de marche difficile, il faut enjamber les troncs, passer dans la boue, éviter les branches, enjamber les ruisseaux sur des troncs glissants ( j'ai bien failli me retrouver dans le ruisseau plusieurs fois!!)
Le guide nous fait découvrir certaines plantes médicinales comme le curare , la quinine.
Champignon toxique.....Joli mais à ne pas manger...
Le CEIBOS ou REMOCASPI ou FROMAGER est le géant de la forêt amazonienne, c'est l'arbre le plus grand et le plus majestueux d'amazonie. Il peut dépasser 40mètres de hauteur en Equateur ( 60m au Brésil) et possède de grands contreforts ce qui fait que l'on ne peut pas le rater dans la forêt. Il s'étire vers le ciel pour créer la canopée. Son tronc est fortement cannelé. L'arbre , à l'âge adulte , peut atteindre 60cm de diamètre. Le Ceïbos est réputé pour la qualité de son bois, qui résiste aux attaques biologiques et qui possède de très bonnes propriétés mécaniques. Il est employé pour soutenir les toitures recouvertes de feuilles de palmier. Il sert aussi à relier entre eux les troncs de balsa qui forment les radeaux et les contreforts sont utilisés pour fabriquer des pirogues. En effet, le bois de Ceibo possède une force de flottaison égale à 30 fois son poids. Pendant la 1ère partie de sa vie, le tronc est recouvert d'épines assez grosses et les branches sont disposées en étages. Il est connu comme « arbre à tout faire ». Les indiens coupent les grands contreforts à la base de son tronc pour fabriquer les rames des pirogues. De plus, le bois , léger, résiste bien à l'humidité. Son écorce,grise et lisse, broyée et bouillie, est utilisée comme médicament contre la malaria par les indiens d'Amazonie.
Il fait partie de la famille des Bombacaceae (dont fait partie aussi le baobab).
Son fruit est une capsule ,de forme ellipsoidale, qui mesure jusqu'à 20cm de long Arrivé à maturité , il s'ouvre , en 5 valves, laissant planer les graines sombres dans une sorte de duvet de fibre comme du coton , que l'on appelle Kapok.
Ces fibres de 3 cm de long, sont couvertes d'une substance cireuse qui les rend hydrofuges.

Les Indiens utilisent ce coton pour enduire le dard de leur sarbacane. Mais les fibres de Kapok sont aussi utilisées comme matériel d'isolation, comme bourrage et servent à la fabrication de gilets de sauvetage.

Les fruits contiennent 25% d'huile , utilisée comme huile de lampe et comme savon.

Les fleurs mesurent de 3 à 12 cm selon les espèces, elles sont de couleur blanche ou blanc-rosé. Ce sont les chauve-souris qui pollinisent les fleurs du Ceibo.

Le Ceibo a une importance mythique pour les Indiens; il abrite les esprits des anciens.
La marche en forêt est assez dure, nous avançons lentement , il faut faire attention où l'on pose les mains...
Par exemple, on peut vouloir prendre appui sur un tronc où se trouve .....
ce genre de chose:
C'est l'antre d'une MYGALE!! On peut la voir quand on soulève l'espèce de peau en bas , on l'aperçoit blottie en haut au fond ....
Mieux vaut ne pas insister , ces araignées sont impressionnantes et elles ont une forte tendance à sauter .
Les mygales ne piquent pas , elles mordent. Elles ne tissent pas de toile, elles bondissent sur leur proie . Nous avons quelques peu partagé notre campement avec ces bestioles ...
Comme ici, une mygale qui descend d'une poutre dans la case qui sert de salon, cuisine. Elles viennent sur les toits de palmes au-dessus de nous pour attraper des souris. Ne jamais tenter d'écraser une mygale , déjà c'est plutôt elle qui cavale vers vous et si vous l'écrasez , vous recevez ses poils urticants qui vous provoqueront des démangeaisons pendant des heures. La morsure de mygale, m'a dit le guide, n'est pas mortelle, elle est très douloureuse et vous donne une fièvre pendant plusieurs jours.